Le Centre Français Berlin (CFB) se lance dans «l‘apiculture urbaine»

Désormais, ça bourdonnera sur le toit du Centre Français Berlin (CFB) - trois ruches y seront installées pour préserver la nature et pour produire un miel «made in Berlin». Exemplaire.

Voilà une image que l'on pourra voir sous peu sur le toit du Centre Français à Berlin. Foto: 0x010C / Wikimedia Commons / CC-BY-SA 4.0

(KL) – Le Centre Français Berlin (CFB) est un vieux centre de la culture française situé à la Müllerstraße dans le quartier berlinois du Wedding. Hôtel *** (déjà le Général de Gaulle y séjournait lors de ses visites à Berlin), restaurant gastronomique, salle de cinéma franco-allemande, lieu de formation et d’échanges pour les jeunes Allemands et Français, lieu de rencontre pour les habitants du quartier – et maintenant, le CFB se lance dans l’apiculture ?

Face à la disparition inquiétante des abeilles, chainon ultra-important dans la reproduction des plantes et par conséquent, pour la survie de nombreux espèces d’animaux vivant de ces fleurs, arbres et autres plantes, «l‘apiculture urbaine» s’impose de plus en plus dans des villes comme New York et maintenant, aussi à Berlin. Le CFB semble être l’endroit idéal pour cette aventure urbaine – sur le toit du grand bâtiment, trois ruches seront installées permettant de contribuer non seulement à la préservation des abeilles, mais également à la production d’un miel «made in Berlin». Et toute la population est invitée à y participer.

Autre avantage du CFB – il se situe à proximité de nombreux espaces verts de la capitale allemande, ce qui permettra aux abeilles de cueillir le pollen à proximité, sans être molestées sur le toit du CFB, autrement inaccessible au public. L’apiculteur Karsten Harazim est en charge de cette opération qui ancrera le CFB encore plus dans la vie du quartier.

Les habitants du Wedding, mais aussi ceux qui souhaitent participer à ce projet, peuvent devenir «parrain d‘abeilles» – moyennant un don qui sera récompensé par – des pots de miel ! Si la vraie production ne démarrera que dans deux ou trois ans, les «parrains» pourront, en attendant, participer à toutes les étapes de la production du miel et à la vie des abeilles. Ainsi, ils pourront assister aux soins apportés aux ruches, à la récolte du miel, au traitement de la matière première et – ils bénéficieront de prix spéciaux sur le miel berlinois ainsi produit pendant les années à venir.

En vue des expériences faites dans d‘autres grandes villes, la qualité du miel risque d‘être excellente. Et les «parrains» auront aussi l‘agréable sensation de contribuer à un projet qui vise la préservation d‘une espèce d‘insectes qui est indispensable pour toute la chaine alimentaire de l‘homme. Pour en savoir plus et pour devenir «parrain d‘abeilles», contactez geraldine.gay@centre-francais.de ! Décidemment, le CFB n‘a pas fini de nous surprendre…

Pour tout savoir sur le CFB, cliquez sur www.centre-français.de !

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.

*



Copyright © Eurojournaliste