Nöel – le moment des arnaques sur Internet…

A la recherche de bonnes affaires pour Noël ? Attention au piège des abonnements cachés sur Internet !

La "brave new world" n'offre pas que des opportunités, mais comporte aussi des dangers... Foto: Conew at Polish Wikipedia / Wikimedia Commons / CC-BY-SA 3.0

(Réd / ET / CP) – Avec chaque année des centaines de réclamations, le Centre Européen des Consommateurs France à Kehl lance, à l’approche de Noël, une nouvelle campagne de prévention sur le piège des abonnements cachés sur Internet. Le procédé est toujours le même : une publicité sur Internet ou une fenêtre « pop-up » sur les réseaux sociaux propose d’envoyer un produit de beauté, du café ou du thé à l’essai, un échantillon gratuit d’une pilule minceur, une machine expresso ou un Smartphone à 1 €… avec pour seule contrepartie en apparence : le paiement des frais de livraison. Mais quelques semaines plus tard, une somme importante est prélevée sur le compte : bienvenue dans le piège des abonnements cachés ! Pour prévenir de manière simple et ludique les internautes européens amateurs de « bonnes affaires », les Centres Européens des Consommateurs ont réalisé une vidéo et donnent à l’unisson le même conseil : méfiez-vous des offres trop alléchantes sur Internet !

Les 5 conseils du Centre Européen des Consommateurs France :

1. Lorsqu’une fenêtre pop-up apparaît sur votre écran, ne cliquez pas sur les boutons proposés ! Renseignez-vous d’abord sur le sérieux de la société, lisez les conditions générales de vente, consultez les avis des consommateurs sur les forums…

2. Si vous décidez de souscrire à l’offre, vérifiez qu’aucune case n’est pré-cochée (abonnement mensuel…) et faites des captures d’écran de l’annonce.

3. Si vous constatez des sommes prélevées sur votre compte suite à votre achat, envoyez à la société une lettre recommandée avec accusé de réception pour contester la validité de l’abonnement, exiger son annulation et demander l’annulation de toute nouvelle livraison ainsi que le remboursement des sommes prélevées.

4. Faites opposition à l’abonnement en contactant votre banque. Vérifiez auprès de votre établissement bancaire ou l‘émetteur de votre carte bancaire si vous pouvez bénéficier de la procédure de « chargeback », qui vous permet d’obtenir le remboursement directement par votre banque.

5. Renvoyez tous les colis en votre possession, excepté l’échantillon, à l’adresse précisée par la société ou mentionnée sur le site internet, ou tenez-les à disposition de la société si elle accepte de venir les chercher.

« D’après l’étude menée par nos collègues suédois, des milliers d’Européens auraient souscrit sans le savoir un abonnement caché ces 3 dernières années. Les Français tombent malheureusement souvent dans le piège ; nous avons enregistré des centaines de réclamations contre diverses sociétés en Europe depuis le début de l’année 2017 », indique Bianca Schulz, Responsable du Centre Européen des Consommateurs France.

Vous trouverez Plus d’informations sur ce thème en cliquant sur CE LIEN.

Et vous pourrez visionner la vidéo produite par le CEC France en cliquant sur CE LIEN.

1 Kommentar zu Nöel – le moment des arnaques sur Internet…

  1. Je suis victime d’une arnaque de rencontre et une personne ayant venu a mon aide suivez mon témoignage

    bonjour, moi aussi j’ai été arnaqué de plus de 90.000 euros, je l’ai rencontré sur Meetic un site de rencontres, il est parti soi-disant en Côte-d’Ivoire à Abidjan pour travailler (photographe), il vit dans un hôtel, et bien sûr il s’est fait agressé en sortant de cet hôtel, plus d’argent, plus de papiers, plus cartes bancaires, donc je l’ai envoyé plus de 2.000 euros plusieurs fois pour qu’il puisse rentrer en France, mais il avait toujours une bonne excuse pour ne pas rentrer, et il prend plusieurs personnalités (noms, villes), il est toujours sur Meetic, maintenant je sais le reconnaitre et je ferais attention maintenant,J’ai senti l’arnaque et je lui ai dit que c’est de l’arnaque. Il m’a appelé jusqu’à 10 fois la même nuit pour pleurer au téléphone me disant qu’il était amoureux de moi et qu’il ne pouvait pas croire que je le traitais ainsi, lui qui croyait en Dieu, comment pouvais-je le traiter d’escroc sans scrupules. Les appels continuaient jour et nuit, tantôt d’un soit disant médecin, Armel Leroy, une autre fois d’une personne de la banque etc…C’est alors que j’ai téléphoné à Interpol de France Lyon pour faire une plainte,mais heureusement j’ai expliqué ce problème tous le problème a Interpol du Lyon qui ma fait prendre contact avec un Inspecteur Général de police Interpol qui depuis l’Afrique qui coordonnais des actions avec l’interpole de la France Lyon et le regroupement du CDEAO pour un remboursement immédiat. Et grâce à lui on ma remboursé la totalité de mes 90.000€ qu’on m’avait arnaquer y suivi des frais de dédommagements du double au triple , J’ai bien eu de la chance car j’ai échappée belle a cette crise. À partir de ce instant j’ai dès lors reprise confiance en moi et ne cherche plus d’embrouille sur les sites de rencontre parce qu’il n’y a pas de vérité en tout çà.
    Alors si vous avez été arnaqué sur la toile d’une : grosse somme d’argent, d’achats non conformes à la photo, de virement bancaire, de chantage sur le net, de faux maraboutage et faux compte,paypal, de fausses histoire d’amour pour soutirer de l’argent, de vente de voiture, de gay et lesbienne et de faux tirage a la loterie etc….., si vous le contacté, il trouvera facilement vos escrocs grâce a un système GPS WALO WALO et une fois qu’ils seront arrêtés grâce a leur systeme WALO WALO car j’ai suivi vraiment leurs instructions et sa a marché pour moi .Je remercie beaucoup LE LIEUTENANT DE POLICE MR GEORGES MÜLLER sans lui je serais sans doute à la rue car j’avais épuisée toutes mes économies pour ses voleurs . Pour touts ceux ou celles qui ont été dans le même cas comme moi voici l’adresse émail du LIEUTENANT DE POLICE MR GEORGES MÜLLER.

    E mails : lieutenant.georges.muller@outlook.fr / lieutenant.georges.muller@outlook.fr

    Merci

Hinterlasse einen Kommentar zu Claudine Antworten abbrechen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.

*



Copyright © Eurojournaliste