Nöel – le moment des arnaques sur Internet…

A la recherche de bonnes affaires pour Noël ? Attention au piège des abonnements cachés sur Internet !

La "brave new world" n'offre pas que des opportunités, mais comporte aussi des dangers... Foto: Conew at Polish Wikipedia / Wikimedia Commons / CC-BY-SA 3.0

(Réd / ET / CP) – Avec chaque année des centaines de réclamations, le Centre Européen des Consommateurs France à Kehl lance, à l’approche de Noël, une nouvelle campagne de prévention sur le piège des abonnements cachés sur Internet. Le procédé est toujours le même : une publicité sur Internet ou une fenêtre « pop-up » sur les réseaux sociaux propose d’envoyer un produit de beauté, du café ou du thé à l’essai, un échantillon gratuit d’une pilule minceur, une machine expresso ou un Smartphone à 1 €… avec pour seule contrepartie en apparence : le paiement des frais de livraison. Mais quelques semaines plus tard, une somme importante est prélevée sur le compte : bienvenue dans le piège des abonnements cachés ! Pour prévenir de manière simple et ludique les internautes européens amateurs de « bonnes affaires », les Centres Européens des Consommateurs ont réalisé une vidéo et donnent à l’unisson le même conseil : méfiez-vous des offres trop alléchantes sur Internet !

Les 5 conseils du Centre Européen des Consommateurs France :

1. Lorsqu’une fenêtre pop-up apparaît sur votre écran, ne cliquez pas sur les boutons proposés ! Renseignez-vous d’abord sur le sérieux de la société, lisez les conditions générales de vente, consultez les avis des consommateurs sur les forums…

2. Si vous décidez de souscrire à l’offre, vérifiez qu’aucune case n’est pré-cochée (abonnement mensuel…) et faites des captures d’écran de l’annonce.

3. Si vous constatez des sommes prélevées sur votre compte suite à votre achat, envoyez à la société une lettre recommandée avec accusé de réception pour contester la validité de l’abonnement, exiger son annulation et demander l’annulation de toute nouvelle livraison ainsi que le remboursement des sommes prélevées.

4. Faites opposition à l’abonnement en contactant votre banque. Vérifiez auprès de votre établissement bancaire ou l‘émetteur de votre carte bancaire si vous pouvez bénéficier de la procédure de « chargeback », qui vous permet d’obtenir le remboursement directement par votre banque.

5. Renvoyez tous les colis en votre possession, excepté l’échantillon, à l’adresse précisée par la société ou mentionnée sur le site internet, ou tenez-les à disposition de la société si elle accepte de venir les chercher.

« D’après l’étude menée par nos collègues suédois, des milliers d’Européens auraient souscrit sans le savoir un abonnement caché ces 3 dernières années. Les Français tombent malheureusement souvent dans le piège ; nous avons enregistré des centaines de réclamations contre diverses sociétés en Europe depuis le début de l’année 2017 », indique Bianca Schulz, Responsable du Centre Européen des Consommateurs France.

Vous trouverez Plus d’informations sur ce thème en cliquant sur CE LIEN.

Et vous pourrez visionner la vidéo produite par le CEC France en cliquant sur CE LIEN.

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.

*



Copyright © Eurojournaliste