Il faut agir ? Nous agissons !

Hier, la campagne « Beautiful Europe. Vote on May 26! » a été présentée officiellement au Parlement Européen, à Strasbourg. C'est encourageant de voir que le monde politique et la société civile peuvent si bien coopérer.

Karine Gloanec-Maurin, Jo Leinen, Christine Revault-D'Allonnes-Bonnefoy, Kai Littmann et Anne Sander. Foto: Franck Dautel / Eurojournalist(e) / CC-BY-SA 4.0int

(Marc Chaudeur) – La campagne « Beautiful Europe. Vote on May 26 ! » lancée par eurojournalist.eu et le maître-photographe František Zvardon a été présentée officiellement dans le cadre d’une conférence de presse au Parlement Européen à Strasbourg. Les eurodéputé.e.s Christine Revault-D’Allonnes-Bonnefoy, Karine Gloanec-Maurin, Anne Sander, Jo Leinen et le rédacteur en chef d’Eurojournalist, Kai Littmann, expliquaient la genèse et l’objectif de cette campagne. Jusqu’au 26 Mai 2019, jour de l’élection européenne, eurojournalist.eu publie quotidiennement un court texte rédigé par un ou une eurodéputé.e expliquant pourquoi il est important d’aller voter le 26 Mai, toujours avec l’un des chefs-d’œuvres de František Zvardon.

La campagne se déroule en dehors de toute considération partisane et dans les publications partagées sur différents canaux, l’appartenance à un parti politique des eurodéputé.e.s participants n’est pas indiquée, car cette campagne est, comme l’a expliqué Kai Littmann, « une campagne de charme pour l’Europe et la démocratie européenne ». La preuve : sur le plateau de la conférence de presse, on trouvait des responsables politiques de la gauche comme de la droite. Ils soutiennent tous cette campagne dès le début.

Pour Jo Leinen qui, pendant toute sa carrière, a lutté pour l’engagement citoyen, le support de « Beautiful Europe. Vote on May 26 ! » était vite décidé. « Lorsque la société civile s’engage comme dans cette campagne, je soutiens volontiers une telle initiative », disait Jo Leinen dans la langue de Molière.

Même son de cloche chez les deux eurodéputées françaises du PS, Christine Revault-D’Allonnes-Bonnefoy et Karine Gloanec-Maurin. Pour les deux, la combinaison des magnifiques photos de František Zvardon et des courts textes représente un excellent moyen de communiquer la beauté de l’Europe et à contribuer à ce que l’Europe revête aussi (et peut-être surtout) une valeur émotionnelle. Christine Revault-D’Allonnes-Bonnefoy décrivait « sa » photo comme un symbole de l’espoir, d’un nouveau départ ; et en effet, elle a été la première à avoir contribué à cette campagne. Karine Gloanec-Maurin rappelait le premier slogan français lors de la première élection européenne  :  « Espoir ». A cela, elle a souhaité ajouter « Avenir »; et les deux notions peuvent émaner de la coopération entre la politique et la société civile. Anne Sander, eurodéputée alsacienne des Républicains, rappelait les principes fondamentaux de la démocratie et l’importance du dialogue démocratique, aussi et surtout entre personnes qui défendent des positions différentes.

Kai Littmann annonçait que la contribution d’aujourd’hui allait être celle du Président du Parlement Européen Antonio Tajani – un adoubement pour cette campagne qui est déjà soutenue par de nombreux eurodéputé.e.s de toutes les sensibilités. Maintenant, eurojournalist.eu va demander aux Institutions Européennes de partager cette campagne également sur les sites internet des institutions, et Kai Littmann a également invité d’autres médias, organisations et initiatives en Europe de rejoindre cette campagne. Il a également demandé aux eurodéputé.e.s participants de non seulement partager leur propres contributions, mais l’intégralité de la campagne. D’autres actions sont prévues dans le cadre de cette dernière, comme une exposition des photos avec les déclarations des eurodéputé.e.s lors de la « Journée Portes Ouvertes » du Parlement Européen à Strasbourg le 19 Mai prochain, une semaine avant l’élection.

A Jo Leinen le mot de la fin – « Si la participation ne dépasse pas les 50%, ce sera alors de votre faute », lançait Jo Leinen en direction de Kai Littmann. Une sacrée mission…

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.

*



Copyright © Eurojournaliste